Projection le 18 octobre 2007

  • Réalisateur : William Russel
  • Sortie : 1972
  • Pays : Spain / Italy / Mexico / France / Belgium
  • Interdit : aux -16 ans

Un pur nanar érotique à prendre au centième degré

On dirait le Zorro produit par Disney avec Guy Williams ! A la différence que c’est en couleur, qu’il n’y a pas de sergent Garcia, ni de Bernardo, qu’on ne voit que rarement Don Diego de la Vega, et que Zorro baise toutes les donzelles du coin ! Sinon, les similitudes sont flagrantes. Inutile de donner l’histoire en détail, les grandes lignes sont connues : un justicier masqué vêtu de noir tient tête aux soldats d’un vilain gouverneur dans la Californie du Sud. Toutes les filles rêvent de Zorro et Zorro le leur rend bien. Notre justicier masqué au fouet cinglant, se transforme en insatiable bête de sexe toujours près a porter secours a la veuve et à l’opprimée. Partant d’un film de série B qu’il avait tourné auparavant, Gilles Roussel, (sous un pseudo anglophone) s’est amusé a le caviarder de scènes égrillardes dans lesquelles le héros de notre enfance s’en va chevaucher allègrement d’aguichantes créatures parmi lesquelles la star française du porno Alice Arno. L’intrigue est donc parsemée de scènes porno (soft) tournées en 5 jours sous le soleil de l’Espagne, entre deux duels ou poursuites…