Projection le 10 mars 2001

Le Jour de la Bête (El Día de la Bestia)
  • Réalisateur : Alex De La Iglesia
  • Sortie : 1979
  • Pays : Spain
  • Interdit : aux -12 ans
Casting :
  • Alex Angulo Ángel Berriatua
  • Armando De Razza Profesor Cavan
  • Santiago Segura José María
  • Terele Pávez Rosario
  • Nathalie Seseña Mina
  • Maria Grazia Cucinotta Susana
  • Saturnino García Sacerdote anciano
  • Gianni Ippoliti Productor
  • Jaime Blanch Toyota 1
  • David Pinilla Toyota 2
  • Antonio Dechent Toyota 3
  • Ignacio Carreño Toyota 4
  • El Gran Wyoming Nuevo Cavan
  • Pololo Abuelo
  • Higinio Barbero Satán
  • Javier Manrique Repartidor
  • David Gil Redactor 2
  • Carlos Lucas
  • Enrique Villén Encargado Seguridad
  • César Strawberry
  • Rosa Campillo
  • Manuel Tallafé
  • Francisco Maestre Tipo Enorme
  • Antonio de la Torre Dependiente
  • Juan y Medio
  • Ramón Agirre Tipo Coche
  • Antonio Chamorro
  • Jimmy Barnatán
  • Lourdes Bartolomé
  • Bruto Pomeroy
  • José Alias
  • José Luis Arrizabalaga
  • José María González Sinde
  • Salvador Pons
  • Amaya Díez
  • Jorge Guerricaechevarría
  • Ismael Martínez
  • Carlos Perea

Une comédie effroyablement drôle

Un prêtre qui rôde dans les rues de Madrid et tente de faire le mal avec… beaucoup de maladresse. En réalité il a décodé le livre de l’Apocalypse et compris que la naissance de la bête était très proche. Du coup, il doit rallier les forces du mal pour pouvoir sauver le monde. Et pour cela il se doit de provoquer Satan mais pour l’attirer il pense à des choses pas très catholiques : pousser un mime dans le métro, voler le portefeuille d’un accidenté de la route, fréquenter les putes, écouter du hard rock, retourner aux putes, etc… Alex de la Iglesia nous avait déjà gratifié du délirant “Acción Mutante”. Il récidive dans le même esprit avec “Le Jour de la Bête”, notre prêtre est aidé par un fan de hard rock Santiago Segura (“Torrente 1” & “Torrente 2”, “Beyond reanimator”). Dans ce film hors norme, Alex de la Iglesia nous raconte donc les tribulations du prêtre Ángel qui, face à Satan, se demande bien comment se sortir de cette merde dans laquelle il s’est jeté tête baissée…